Leçon N°10 : “Château La Coste, biodynamique dans le verre et le paysage”

Le Château La Coste, vaste domaine en  AOC Coteaux d’Aix en Provence est devenu depuis 2004 un lieu où l’Art & l’Architecture côtoient la Vigne & le Vin. La route qui vous mènera à ses sublimes paysages ne passe pas très  loin d’Aix en Provence et vous perdra en pleine campagne…

La surprise à l’arrivée n’en est alors que plus grande : vous serez accueillis par une rangée de cyprès parfaitement taillés et des vignes à perte de vue, au loin une araignée de métal trône sur un point d’eau… Point d’eau qui dissimule un parking alors fondu dans le paysage. La philosophie de la biodynamie commence ici (La biodynamie contribue au sauvetage des paysages car il y a dans la philosophie de Rudolf Steiner, l’idée d’une interaction entre l’homme, les animaux, les arbres, les plantes…”)

12751868_1097582626969392_1352845932_o

En remontant du parking, vous parvenez au centre d’art où l’on peut vous guider pour une promenade à travers les bois, collines, champs d’oliviers et vignes à la découverte des œuvres d’arts disséminées un peu partout sur le domaine. Une librairie met d’ailleurs à votre disposition des ouvrages sur les artistes exposés et vous avez aussi, bien évidemment, accès à la boutique où vous pouvez faire une dégustation des vins du Château. Nous avons eu la chance, mon chef sommelier et moi même, d’être accueillis par l’œnologue du vignoble depuis 2006 : Mathieu Cosse, un partisan du vin bio (Château La Coste a obtenu le label en 2009) et adhérant pragmatique des pratiques biodynamiques. Ici, on veut que le terroir s’exprime dans sa plus pure expression et c’est ce qu’il veut nous faire voir !

Château La Coste le chai
Le raisin est acheminé par gravité en sous-sol jusqu’au chai

Lors de la vinification, l’interventionnisme est poussé à son minimum. En effet le tri sur table est la seule intervention humaine (torture qui dure en moyenne 4 minutes) qui dérangera les grappes fraîchement sorties de la chambre froide à environ 6° jusqu’à leurs arrivées au chai à une température parfaite d’environ 10°. Le respect de la matière est alors total.

 

 

Le chai est tout bonnement incroyable, les grandes cuves impressionnent et une passerelle vous emmène faire le tour de la cuverie traversant même la pièce en son centre.le chai Château La Coste

Nous descendons découvrir les cépages blancs 2015 en barriques et les cépages rouge 2014 en cuve.

Le Sauvignon s’exprime dans sa plus pure expression, il est droit, expressif et épicé. Quant à son compère le Rolle, cueillie en légère surmaturation pour s’exprimer pleinement, il n’a jamais été aussi fin, aussi minéral, quelle fraîcheur… La biodynamie c’est donc ça alors ? L’expression pure des cépages et du terroir dans le respect de la nature ? Si c’est ça, j’y adhère aussi. Et que dire du Chardonnay, moi qui n’en suis pas une grande adepte ? Et bien, Monsieur Cosse m’a convaincue (à noter que le Chardonnay déclasse les vins en IGP car il ne rentre pas dans le cahier des charges de l’appellation), on en est même venu à lui demander pourquoi pas une cuvée issue à 100% de ce cépage ?

Château La Coste le chai
Sur la droite, des trappes pour effectuer le pigeage (geste ancestral à effectuer pendant la macération)

Direction les cuves, pour déguster le Cabernet et la Syrah. La structure et le fruit. Pur, net, ceux sont des goûts francs qui font plaisir aux papilles et qu’on s’amuse à imaginer ensemble dans quelques mois. L’assemblage se fera un jour “fruit” (selon le calendrier lunaire) pour donner la meilleur chance aux cépages de s’harmoniser de la plus belle façon qui soit.

 

 

 

 

Nous remontons à la surface avec une meilleure compréhension du choix fait de travailler en bio selon des préceptes biodynamiques. En écoutant Mathieu nous décrire sa vision de ce concept, souvent perçu comme obscur et mystique, nous comprenons que finalement pour lui, c’est clair. C’est tout simplement du pragmatisme pure qui demande surtout de l’organisation et l’envie de respecter les paysages, les sols, la vigne, le raisin et en finalité, notre palais. Notre palais qui sera ravi lors d’un repas très agréable par la suite d’ailleurs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le domaine possède pour l’instant deux points de restauration : un plutôt vegan, La Terrasse, avec les produits du jardin sur la place du “village” (le centre du domaine faisant vraiment office de petit village), l’autre plutôt bistrot, Le Café de Tadao Ando, avec baies vitrés donnant vue sur l’étendue d’eau qui fait le tour du bâtiment. Vous pouvez  y déjeuner ou juste vous y arrêter pour une pause dans l’après-midi.

Nous partons ensuite nous balader dans la propriété ; promenade que je vous recommande fortement ; quelques œuvres d’art valent vraiment le détour et la vue sur le domaine du haut de la chapelle également… N’hésitez pas à visiter la colline que l’on voit au loin qui abrite les vestiges de l’ancien village (ancêtre de Le-Puy-Sainte-Réparade) victime d’un séisme  et qui vous donnera une vue époustouflante à 360° sur le domaine viticole et ses alentours.

Le Château La Coste est le lieu rêvé pour les passionnés d’art & d’architecture ainsi que pour les amoureux de vin & de nature. Vous pouvez le visiter seul, entre amateurs et même pourquoi pas en famille (Il y avait un certain nombre d’enfant). A noter qu’un hôtel de 29 suites y ouvrira ses portes prochainement 😉

Laisser un commentaire